Calme relatif...

THIVERVAL.

Chemin de Davron, sur un plateau.

Un petit pylône de 20 mètres pour commencer :

Les photos sont prises à 210 mètres de distance, j'aurai souhaité me rapprocher mais j'aurai eu le soleil en pleine face. Du coup j'ai fait les relevés au même endroit car il n'y avait rien autour pour perturber la sonde.

0,38 V/m en moyenne et 0,69 V/m max. Seuls l'âne et le cheval présents dans le terrain sont irradiés. Il y a aussi des lignes à haute tension sur la droite (non prises en photo) mais elles sont loin.

Je quitte les deux résidents pour aller au centre ville.

 

Il n'a pas bougé... peut-être pour me faire comprendre que c'était son râteau.

Je vais chercher d'autres bacs à sable mais la ville à fait beaucoup de travaux d'enfouissements et je n'ai pas trouvé d'installations sauvages comme il y a pu en avoir beaucoup ces derniers temps avec le projet des compteurs communicants cad des câbles en pagaille sur les poteaux et des boîtes de dérivations comme celles-ci :

 ... et des cochonneries dans ce genre :

Rien de tout ça. Il restait d'ailleurs beaucoup de supports de câbles accrochés aux maisons. Des petits vestiges qui deviendront des curiosités plus tard.

 

Sud de Thiverval, près de la voie ferrée, à la limite de Plaisir :

Je ne l'ai pas pris en photo mais il y a un centre de recyclage des déchets tout autour et autant dire que ça sent très fort. Il y avait une résidence pavillonnaire en construction pas loin... bonjour le goût des brochettes.

4,71 V/m de moyenne et un maximum de 5,75 V/m. Ce sont à ce jour les valeurs les plus fortes enregistrées pour ma part. Je suis à 25 mètres environ et au-dessus de la voie ferrée.

 

Pas grand chose à me mettre sous la sonde pour cette ville mais c'est plutôt une bonne nouvelle pour les habitants même si la pollution électromagnétique intérieure des logements est sous-estimée.

Please reload

Rechercher par Catégories

Rechercher par Tags