Fête de la micro-onde.

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE 1/2.

Place du Marché :

Ce sont deux photos différentes mais la dame n'a pas bougé d'un poil.

Je ne sais pas où est planquée la borne mais au moins c'est clair contrairement à toutes les petites antennes qui pullulent un peu partout sans être indiquées. Un endroit de plus à fuir.

 

Rue Léon Desoyer :

Deux jumeaux de 55 mètres de haut.

À l'endroit de la prise de vue, et avec l'odeur des poubelles, j'ai relevé 0,79 V/m en moyenne et 0,99 V/m max. Ce n'est pas beaucoup mais je suis au sol. Autant vous dire qu'à 55 mètres de hauteur c'est autre chose. Tous les opérateurs y sont et aussi d'autres réseaux :

...soit 31 antennes en tout. Dans chaque carter vous en avez plusieurs.

 

Rue Robert Frappesauce près de la N13 :

Alors lui il se l'est prise la sauce et il en a eu marre. Quand le prochain propriétaire aura des insomnies, il cherchera sûrement les causes. Mais parfois on va chercher loin ce que l'on a à côté de soi...

Avant de relever les valeurs, j'ai remarqué quelque chose que vous allez découvrir...

1,87 V/m de moyenne et 2,31 V/m max, c'est déjà fort à 90 mètres du pylône de 44 mètres de haut. Mais j'espère que ces valeurs sont abaissées pour cette journée quand je vois ceci :

Dans un souci de considération de santé, l'alimentation des antennes aurait du être coupée... car je ne vois pas la moindre protection limitant l'irradiation pour ce travailleur. C'est bien de mettre un casque... mais une bosse à la tête est préférable à des organes nécrosés. De plus ce jour-là il faisait plus de 30°C et le monsieur est en plein soleil. Il cuit dehors et dedans. Il aura peut-être mal au crâne ce soir.

 

Depuis la rue Roger Robereau :

Nous pouvons apercevoir l'émetteur de la gendarmerie nationale. Vu du ciel c'est un gros complexe.

 

Rue de Paris :

Pas besoin de flèches, vous voyez bien les grands carters en plastique.

J'ai relevé 1,58 V/m de moyenne et 1,91 V/m max. Ce qui est déjà fort au sol car plus l'on monte et plus l'intensité du champ électrique augmente.

Une autre vue :

Et en détail :

Avec plus de 30°C au sol, je vous laisse imaginer sous les toits. Ceux qui habitent en face ne sont pas mieux lotis car ils sont en plein dans l'axe du faisceau de rayonnement. Bonjour les migraines et les insomnies...

 

Plus loin dans la même rue j'ai vu ceci :

Vous avez vu la petite antenne blanche près de la descente d'eau pluviale ?

Je n'ai même pas pensé à regarder où se dirigeait le câble... du coup je ne peux en dire plus. Ce sont encore les habitants qui vont se faire irradier avec ou sans leurs consentements. Cependant, les deux dernières photos montrent deux antennes étrangement similaires... Je regarderai ça de plus près à l'avenir.

 

Revenons Place du Marché côté rue de Poissy :

Voyez-vous quelque chose sur le toit ?

Il est censé y avoir des antennes (en dehors des modèles râteaux) ...

En zoomant, je n'ai pas vu de fausse cheminée, pas de conduit suspect, ... Soit elles sont bien cachées soit elles ont été retirées ou l'adresse que j'ai n'est pas la bonne.

 

Je fais un 180° sur moi et côté rue de Pologne...

Un petit zoom :

Et voilà.

Je prends la sonde pour relever 2,03 V/m de moyenne et 2,93 V/m max au niveau de la fontaine. C'est fort pour une relève au sol...Des mesures s'imposent dans les logements.

 

Rue Raymond Greban, voyez-vous quelque chose ?

Moi non-plus... les antennes sont censées être dessus mais elles doivent être visibles depuis la cour arrière mais impossible d'y accéder. Plouf, je remballe.

 

10 ter rue de la Salle :

J'ai trouvé le 10, le 10 Bis... mais pas le ter. Il est censé y avoir une antenne à 2,8 mètres du sol mais comme les numéros manquent et que je n'ai rien trouvé dans les galeries en levant le nez... juste un suspect :

Un carter mais je n'ai rien relevé avec la sonde.

 

Depuis la Place du château :

Il s'agit d'un émetteur privé comme il y en a beaucoup mais il y a tellement à faire que je sélectionne les antennes. Dans le même coin (rue de la Surintendance) il y a aussi des antennes dans les souterrains de la RATP mais je renonce à les chercher car elles sont difficiles à trouver et pas faciles d'accès. Tout le monde se doute bien que les transports sont irradiés en masse.

 

N'attendez pas d'avoir des ennuis de santé pour agir. Les personnes devenues EHS sont forcées de quitter leurs logements et la vie qu'elles ont connue avec. Que les personnes, se sentant soulagées de ne pas avoir d'antennes dans leur environnement, sachent que la pollution intérieure est souvent pire que l'extérieure.

La technologie évolue et les poisons aussi. Les personnes œuvrant derrière tout ceci le savent et ne vous prescrivent plus une dose fatale mais la même en fragmentée pour que le même résultat se produise plus tard. Et pendant ce temps, vous consommez.

 

Partie 2/2 à venir. Restez branchés, en filaire, mais pensez à vous déconnecter.

Please reload

Rechercher par Catégories

Rechercher par Tags