Santé des murs avant tout...

Avez-vous de l'humidité chez vous ?

Une fois de plus à but commercial et/ou par ignorance, des gens ont pensé utiliser des émetteurs de champs électromagnétiques artificiels pour traiter un problème, un inconfort, un caprice ou créer un besoin.

Là ce sont les champignons et les remontées capillaires sur les murs de nos logements qui sont ciblés par émissions de rayonnements polarisés (en contradiction avec nos cellules qui ne le sont pas) pour les repousser vers l'extérieur de l'habitat. Rien que ces termes peuvent susciter l'intérêt et/ou la peur.

Les brochures se veulent rassurante et c'est bien sûr ce qui inquiète un peu plus les personnes déjà sceptique à ce jour à la lecture de ces réponses affichées, comme des arguments de vente, sur un support commercial.

Ces entreprises indiquent, entre autres, l'ICNIRP (organisme officiel des industries) et ses « Recommandations pour limiter l’exposition aux champs électriques, magnétiques et électromagnétiques ». Mais ces entreprises limitent t-elle l'exposition avec ses émetteurs ?

Évidemment elles ne vous diront pas que vous n'êtes pas obligé d'acheter pour quelques doutes que ce soit.

Les émetteurs que proposent ces entreprises rayonnent certainement sous les valeurs limites de l'ICNIRP. Pour votre information, sachez que ces valeurs sont dites « thermiques » c'est à dire « à partir » du seuil où le tissus humain soumis à une radiation (ou rayonnement) commence à chauffer. Mais les dégâts sur les cellules intérieures humaine ont déjà commencé avec des valeurs d'expositions dîtes « non-thermiques » et bien inférieures aux limites de l'ICNIRP.

Ces entreprises, entre autres et pour exemple, se nomment Humidistop, BFL France, Vivrosec, ...

C'est le genre d'objet qui, une fois branché, est oublié et irradie H24 car il s'agit bien de le laisser brancher en permanence. Il ressemble à une pilule blanche qui « soigne » d'un côté puis détraque de l'autre. L'autre étant le capital immunitaire.

Certains modèles rayonnent jusqu’à plus de 30 mètres autour d’eux...de quoi irradier aussi les voisins, la faune et la flore qui n’ont rien demandé.

Mots-clés :

Rechercher par Catégories

Rechercher par Tags